Des Oscars à la française

L'équipe du film The Artist

On osait à peine y croire lundi matin lorsque l’on a compté le nombre de récompenses qu’avait obtenu The Artist lors de la cérémonie américaine des Oscars, menée admirablement par le grand Billy Cristal. En tout, 5 statuettes partent dans les valises de l’équipe du film, dont celle du meilleur acteur pour Jean Dujardin et celle du meilleur film. Du jamais vu.

Oui, on avait bien compris que c’était la fin recherchée pour cette aventure promotionnelle de 6 mois, mais on s’était quand même dit aussi que les Américains refuseraient de faire comme tout le monde et qu’ils ne voteraient donc pas pour ce film français dont personne ne voulait au départ. Surtout que ses concurrents, bien américains, n’étaient pas des moins talentueux et prestigieux. Martin Scorsese, dont le film Hugo Cabret remporte tout de même 5 Oscars, Woody Allen, Steven Spielberg, Alexander Payne et Terrence Malick, s’opposaient à Michel Hazanavicius.

Du côté des acteurs, Jean Dujardin et Bérénice Béjo faisaient partie eux aussi d’un sacré casting. Brad Pitt, Gary Oldman, Demian Bechir, et George Clooney qui avait reçu le Golden Globes du meilleur acteur dans un film dramatique pour The Descendants, étaient en lice aux côtés du Surfer Loser le plus célèbre de France.  Bérénice Béjo n’a, elle, rien pu faire face à Octavia Spencer, incroyablement émue et émouvante alors qu’elle recevait son prix et que toute la profession lui offrait une standing ovation mémorable.

De cette cérémonie on retiendra les larmes des Oscarisés, l’émotion de Thomas Langman qui semblait ne pas en revenir d’être appelé à monter sur scène, le décolleté de Jennifer Lopez qui voulait sûrement faire concurrence à celui de Kate Winslet lors des Césars, l’incroyable performance du Cirque du Soleil, le noeud papillon du chien Uggy, et le « putain » qu’a laissé échapper Jean Dujardin qui, tout à son bonheur, se moquait bien de respecter les règles américaines qui interdisent formellement les grossièretés à la télévision.

Jean Dujardin

Les Oscars 2012 ont changé le cinéma français, que dis-je, le cinéma tout court, en récompensant dans 5 catégories, et pas des moindres, un film non-anglophone, muet, et en noir et blanc.

Le Palmarès :

Meilleure photographie : Hugo Cabret

Meilleure direction artistique et meilleur décor : Hugo Cabret

Meilleurs costumes : The Artist

Meilleur maquillage : La Dame de Fer

Meilleur film étranger : Une séparation

Meilleure actrice dans un second rôle : Octavia Spencer (La Couleur des Sentiments)

Meilleur montage : Millénium, les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Meilleur montage sonore : Hugo Cabret

Meilleur documentaire : The Undefeated

Meilleur film d’animation : Rango

Meilleurs effets spéciaux : Hugo Cabret

Meilleur acteur dans un second rôle : Christopher Plummer (The Beginners)

Meilleure musique : The Artist

Meilleure chanson : Man or Muppets

Meilleure adaptation : The Descendants

Meilleur scénario original : Minuit à Paris

Meilleur court métrage : The Shore

Meilleur court métrage documentaire : Saving Face

Meilleur court métrage d’animation : The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore

Meilleur réalisateur : Michel Azanavicius, The Artist

Meilleur acteur : Jean Dujardin, The Artist

Meilleur actrice : Meryl Streep, La Dame de Fer

Publicités
Cet article, publié dans Cinema, Culture, People, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s