Les Qataris, un danger pour le sport?

Actuel président du PSG et directeur général d'Al-Jazeera Sport, Nasser Al-Khelaifi est le symbole de la conquête Qatari sur le sport français

Pourrons-nous continuer à regarder gratuitement le sport à la télévision ? C’est la question qui se pose, tant Al-Jazeera s’accapare les droits de diffusions de toutes les compétitions pour garnir la grille de programme de sa nouvelle chaîne sportive qui sera lancée l’été prochain.

Après avoir déjà obtenu les droits de la Ligue des Champions jusqu’en 2015, la chaîne Qatari viendrait de s’offrir, selon Le Point, ceux de l’Euro de Football 2012 et 2016. A cela s’ajoute la diffusion de près de 8 matchs de Ligue 1 lors de chaque journée. Al-Jazeera deviendra dès son lancement un acteur incontournable du football en France.

L’OPA Qatari 

Le petit pays du golfe arabique n’en finit plus d’acheter : le PSG, une partie du maillot du Barca, Zinedine Zidane… On pourrait même ajouter la Coupe du Monde 2022, qui se déroulera au Qatar, et le championnat du monde de … Handball 2015! La question de la corruption se pose clairement quant à l’attribution des compétitions pour ce pays à peine plus grand qu’une région française. Cependant, les voix s’opposant à ces choix sont peu nombreuses…

D’autant plus qu’avec des moyens financiers astronomiques, les Qataris s’offrent toujours plus de droits de diffusion, en France, pour leur future chaîne, Al-Jazeera Sport.

Ainsi, après la fin de la diffusion de la Ligue des Champions sur TF1, c’est probablement la fin de la diffusion gratuite des compétitions internationales comme la Coupe du Monde, ou européenne, comme l’Euro. Une rumeur insistante annonce même qu’Al-Jazeera se positionnerait également sur les droits de diffusion de Roland-Garros.

Des chaînes comme TF1, France TV ou M6 ne peuvent rien face à la puissance financière Qatari. Il est également difficile de blâmer les organismes sportifs comme Roland Garros ou la Ligue 1. Pourquoi refuser le double de ce que propose une chaine gratuite pour acquérir les droits de diffusion de la compétition ?

D’autant que ces organismes ont souvent un besoin important de capitaux pour mener à bien leurs projets, comme la rénovation des infrastructures pour Roland-Garros.

Mais si les organisateurs d’événements sont clairement gagnants, le spectateur lambda, l’amateur de foot ou de tennis, lui, est clairement le grand perdant de ces rachats Qataris.

Bientôt, il sera donc impossible de suivre le football sur TF1 ou sur M6 et peut être même le tennis sur France Télévision.

Bien sûr, il sera toujours possible de suivre ces retransmissions sportives… Mais seulement en s’acquittant d’un abonnement pour le nouveau service d’Al-Jazeera ou en s’abonnant à Canal +. La diffusion illégale en streaming des événements sportifs n’est donc pas prête de s’arrêter.

Michel Platini, président de l’UEFA et fervent défenseur de Fairplay financier, peut lui aussi être critiqué. D’un coté, il cherche à instaurer des règles financières pour éviter les déficits et dettes records des clubs européens, dettes souvent renflouées par des milliardaires comme les Qataris. De l’autre, l’UEFA ramasse l’argent des droits de diffusion, payés par ces mêmes Qataris au porte monnaie sans fond.

Il est Qatari, il a tout compris ?

En plus de tuer la diffusion sur les chaînes gratuites, les Qataris peuvent-ils tuer l’intérêt du sport en lui même ? Possible.

Les nouveaux hommes forts du PSG

L’exemple le plus criant est celui du Paris-Saint-Germain. En achetant l’équipe parisienne en 2011, les Qataris s’offraient un club largement endetté, et loin d’être au mieux sportivement. Mais 135 millions d’euros plus tard (50 pour l’achat du club, et 85 pour le recrutement estival), le club de la capitale se retrouve en tête du classement et le titre de champion ne devrait pas lui échapper.

Il aura donc fallu seulement une année au nouveau PSG pour « gagner » le titre de champion de France. Mais l’ambition des nouveaux propriétaires est européenne, et les investissements lors du prochain mercato devraient être aux moins équivalents, si ce n’est supérieurs à ceux de la saison en cours. De quoi créer un écart de niveau qui, d’années en années, ne pourra que croître.

Comment faire face à un club ayant des ressources quasi illimitées ? C’est la question qui risque de se poser, tant que les Qataris seront à la tête du PSG. Après avoir tué la diffusion du sport sur les chaînes gratuites, ils risquent de tuer le suspense d’une Ligue 1, certes un peu morose, mais qui, depuis la fin du règne Lyonnais, connait des fins de saisons particulièrement indécises.

Lorsque le gagnant d’une compétition est connu à l’avance, et cela grâce à une manne financière extérieure, peut ont encore parler de Sport et de Fairplay?

Ceci étant dit, les Qataris peuvent se payer les droits de diffusion de la Ligue 1 pour leur chaine, mais quel est l’intérêt de diffuser un championnat dont le vainqueur est connu à l’avance ? Si l’incertitude disparait, c’est l’essence même du sport qui s’en va avec, et l’intérêt des spectateurs par la même occasion.

Publicités
Cet article, publié dans Médias / Web, Sport, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s