On a vu… OrelSan en concert

Ce soir, j’avais rendez vous avec OrelSan au Sax à Achères. 19h15 devant la salle, je suis encore une fois étonnée de voir que ce sont surtout des nanas qui vont voir le rappeur caennais. J’étais déjà allée le voir au Bataclan et j’avais été surprise de sa prestation bien différente de ce que l’on peut voir sur les plateaux télé. Ma curiosité m’a poussée à aller le voir dans une petite salle, et je n’ai pas été déçue, encore une fois !

Première partie qui chauffe bien la salle : s1drome et Zyfa, deux rappeurs qui jouent à domicile et qui semblent connaître un bon nombre de personnes dans le public. Leur rap est clair et efficace, ils semblent un peu timides mais arrivent tout de même à réveiller une salle un peu molle. Cependant, nous attendons avec impatience l’arrivée d’OrelSan. Dix minutes plus tard, les musiciens arrivent sur scène, affublés d’une grande cape noire à capuche, Gringe se place à gauche de la scène, Ablaye à droite et OrelSan au centre. Tous portent la cape et sont cachés derrière la capuche. « Lève ton verre », le public lève un verre invisible et se met à hurler aux premières paroles du rappeur. Au milieu de RaelSan, il enlève la capuche et dévoile son visage masqué de la même manière que sur la pochette de l’album. Il retire la cape à la fin de la chanson et le concert semble commencer réellement : le public est surchauffé, OrelSan et ses acolytes ont réussi leur coup, nous sommes là, prêts à le suivre dans sa « soucoupe en double file. »

Une personne entrant à ce moment dans la salle penserait que le concert a commencé depuis quelques heures déjà tellement le public est déchainé, OrelSan a pris possession de la salle le temps d’une seule chanson, il enchaine avec Mauvaise Idée pour ensuite faire un petit retour dans les 90’s, balance le superbe 1990 puis un Jimmy Punchline plein d’énergie. Le show est mené d’une main de maître, OrelSan est parfaitement bien accompagné, il n’y a aucun temps mort, les sons s’enchainent sans que nos artistes ne s’essoufflent. Une véritable complicité se lit dans leur jeu, dans leurs sourires, ils prennent plaisir à être là, avec nous.

Le flow d’OrelSan est bien plus efficace qu’en studio. Ses textes et son énergie font le reste. Il enchaine les morceaux en nous racontant quelques petites histoires, fait croquer Gringe sur Ils sont cools, Ablaye débarque en Cupidon pour fêter la Saint Valentin. Difficile d’expliquer un concert comme celui-ci sans balancer toute la setlist tant tout se suit avec naturel et sans aucune fausse note. Le rappeur mélangera à la perfection des morceaux de Perdu d’avance à ceux du Chant des Sirènes et prouvera que les deux opus sont complémentaires, comme s’ils avaient été produits pour être joués ensemble. Il finira sur un Suicide Social qui prouve à tout le monde qu’il est capable de prendre en charge une salle complète sans ciller et qu’il n’a pas besoin d’insulter les filles pour être doué dans ce qu’il fait. Une fin parfaite quoiqu’un peu frustrante comme peuvent l’être toutes les fins de bons concerts.

OrelSan surprend par son charisme et par sa façon de prendre la salle en main : aucun temps mort, aucune hésitation, un réel plaisir à faire son show. Le public est survolté, prêt à tout. Un concert d’OrelSan ne se raconte pas, il se vit tant les ambiances changent. Il manie l’art de la scène avec brio, le rappeur normand n’a plus à se justifier : il a fait ses preuves et même très bien. Je reste un peu déçue de ne pas avoir entendu certaines chansons (Etoiles invisibles ou La peur de l’échec) mais ravie d’avoir (encore une fois) assisté à un concert « propre » et sans aucun moment de flottement.

Publicités

A propos Elisabeth

Salut ! J'habite au Koweït avec mon chat depuis deux ans maintenant. J'y suis maitresse d'école et je raconte mon quotidien dans ce pays si mystérieux qu'est le Koweit. Bienvenue, ne faites pas gaffe à la poussière : c'est comme ça, la vie dans le désert ;)
Cet article, publié dans Culture, Musique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s