Chékéba Hachemi, un parcours d’exception

Son livre « L’insolente de Kaboul » paru en novembre 2011, retrace le parcours d’une vie, celle de l’auteur, mais surtout de son association « Afghanistan libre » créée en 1996. Par cette oeuvre, elle offre un témoignage unique de son expérience, mieux, elle la fait vivre.

Publier ses « mémoires » à l’âge de 37 ans peut sembler étonnant. Mais l’auteur, Chékéba Hachemi, si elle en fait le choix c’est parce que pour elle, il est temps que la cause des femmes dans son pays, l’Afghanistan, change. Chékéba, en plus d’être une femme engagée voulant mener son combat de femme « libre » jusqu’au bout, est aussi une femme très sensible. La tournure de ses phrases, le choix de ses mots, le montrent bien. Dans son livre, elle souhaite transmettre à son public un nouveau visage sur l’Afghanistan, mais surtout témoigner d’un parcours qu’elle a toujours voulu mener à bien. Un récit remplit d’espérance et porteur d’un message adressé à chacune d’entre nous, car peu importe d’où l’on vient,  le combat pour la liberté des femmes nous concerne toutes.

Un parcours d’exception, pour un livre d’exception. Elle engage son corps et son esprit dans l’écriture en toute transparence, « l’insolente de Kaboul » revient sur son parcours féministe en nous prouvant qu’à force d’espérance, tout devient possible. Mais ce combat n’est pas encore terminé, car chaque femme, dans son quotidien, doit le faire exister et en faire raviver la flamme, que l’auteur a si longtemps tenue avec courage.

Dans son livre, son écriture est aussi engagée que son parcours l’a été. Ce livre atteint toutes les consciences, autant celles des femmes que celles des hommes, elle met en lumière par son livre une « leçon de vie ». Elle écrit d’ailleurs : « Je sais que ce pays magnifique est peuplé de gens capables de nous donner des leçons de vie (…) les Afghanes, les Afghans, mon peuple, il faut, contre tout espoir, continuer à croire en un avenir meilleur. » Cet avenir, Chékéba l’a déjà tracé, mais le chemin reste encore long. Vous ne pourrez qu’être conquis, chers lecteurs et lectrices, par son courage. Chékéba est décidément une « Insolente de Kaboul »qui ne vous laissera pas indifférent(e)s….

Enora Thomas

Publicités
Cet article, publié dans Culture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s