Assassin’s Creed III: l’opus de trop?

Le successeur d'Altair et Ezio sera-t-il à la hauteur?

C’est avec deux jours de retard qu’Ubisoft nous offre son cadeau de Saint Valentin: la date de sortie d’Assassin’s Creed III, prévu pour le 30 octobre 2012. C’est le site Kotaku qui révèle l’info, annoncée par le patron de la firme Yves Guillemot, à ses investisseurs lors d’une réunion.
La nouvelle a de quoi étonner, 4 mois après la sortie du dernier opus, Assassin’s Creed Revelations, le 15 Novembre 2011. Car si cet opus a reçu un accueil mitigé, l’annonce de ce nouvel épisode peut déjà susciter pas mal de questions…

Une sortie trop rapide?

C’est en 2007 que sort sur nos consoles Assassin’s Creed, et que nous faisons la connaissance d‘Altair Ibn-La’had, membre de la confrérie secrète des Assassins, chargée d’éradiquer la menace des Templiers sur la Terre Sainte. Le succès du jeu est immédiat, malgré quelques défauts, tels que sa linéarité et surtout sa répétition. Le développeur Ubisoft, a su écouter ses joueurs et sort deux ans plus tard Assassin’s Creed II. Cette fois, c’est dans l’Italie de la Renaissance que nous devons aider le Florentin Ezio Auditore, aussi charismatique que son ancêtre Altair, à venger sa famille, victime d’un complot (les Templiers toujours eux!). Les principaux défauts du premier opus sont gommés et le jeu installe définitivement la notoriété de la licence Assassin’s Creed.

Et là tout s’enchaine, nous poursuivons les pérégrinations d’Ezio dans Assassin’s Creed: Brotherhood (2010) et Assassin’s Creed Révelations (2011). La principale nouveauté est l’ajout d’un mode multijoueur en ligne, nerveux et addictif, et de nouvelles compétences de combat pour l’Italien.
Si la nouvelle d’un nouvel opus ne surprend pas tellement, sa rapidité pose des questions sur sa qualité, mais Yves Guillemot assure qu’ ACIII « est en développement depuis 3 ans« . Doit-on pour autant être rassurés?

Nouveau jeu: nouvelle époque et nouveau héros

Ezio avoisinant la cinquantaine dans Révélations, il est fort probable que le héros d’ACIII soit un nouvel ancêtre de Desmond (protagoniste autour duquel tourne en fait la série, mais pour découvrir l’histoire, le meilleur moyen est d’y jouer!). Les rumeurs les plus folles parlent même d‘une femme! Mais ce nouvel assassin aura-t-il la classe du taciturne Altair et le charme du séducteur Ezio? Car le succès d’un jeu dépend aussi de son héros, chose que les deux premiers Assassins ont fait avec brio.

Autre raison du succès de la licence: ses références multiples à l’Histoire. Les Croisades pour le premier opus, la Renaissance dans ACII, et Brotherhood, et Constantinople pour Révélations. Ubisoft a su rendre ses jeux très ludiques avec une base de données sur les personnages ayant réellement existé qu’Ezio rencontrait (Les Medicis, les Borgia, les courtisanes, médecins…) et lieux historiques qu’il visitait (Le Colisée, l’Arc de Triomphe de Titus, le Vatican…)

Pour le nouvel opus, on parle très sérieusement de la Révolution américaine mais Ubisoft ne prend-t-il pas un risque de sauter 3 siècles remplis d’évènements susceptibles de faire un bon épisode? Je pense par exemple au XVIIe siècle français, le règne du Roi Soleil, les affaires des poisons, la Fronde, le Masque de Fer, autant d’éléments qui peuvent rendre un jeu des plus passionnant!

Nouveau jeu pour quelles nouveautés?

Si le gameplay d’Assassin’s Creed a fait ses preuves, (infiltrations, assassinats,combats sanglants mais subtils), on ne peut nier que c’est toujours la même chose. Si Assassin’s Creed III est « le plus gros lancement d’Ubisoft« , comme le présente Yves Guillemot, on espère que la firme fournira un jeu à la hauteur de son annonce. Va-t-elle inclure de nouvelles fonctionnalités, comme des missions a réaliser uniquement en coop’, des quêtes annexes qui influencent la trame principale? Et niveau combat, pourquoi pas des QTE, des Actions Cinématiques pour finir les ennemis par de super coups spéciaux? Bref les attentes des joueurs ne risquent pas de manquer d’ici le 30 octobre…

Même si la licence Assassin’s Creed n’a plus rien à prouver, et si Ubisoft est sûr que les joueurs seront au rendez-vous en octobre (moi la première!) pour Assassin’s Creed III, espérons que le développeur comme il y a 5 ans, saura être à l’écoute des joueurs pour nous offrir peut-être le meilleur jeu de la série?

Mélanie Caro

Publicités
Cet article, publié dans Culture, Jeux Vidéo, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s